• fnbois

L'OPPBTP publie un guide de préconisations pour permettre au secteur du bâtiment de reprendre

Alors que sa publication était espérée depuis une semaine, le guide de préconisations réalisé par l'OPPBTP qui doit permettre à l'activité du secteur de reprendre partiellement, tout en assurant la sécurité des salariés, a été validé par le gouvernement et a été rendu public ce 2 avril 2020.


Un peu plus de deux semaines de négociations auront été nécessaires entre le gouvernement et le secteur de la construction pour s'accorder sur les termes des conditions de reprise des chantiers. Formalisées dans un "guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction", elles ont été rédigées par l'OPPBTP, organisme paritaire, et ont été publiées ce 2 avril en soirée.

Accéder au guide de préconisation 


Les entreprises sont appelées à respecter strictement ces préconisations pendant toute la période de confinement décidée par les autorités et, à défaut de pouvoir le faire, de stopper leur activité.

Dans la soirée du 2 avril, un communiqué de presse commun des organisations patronales du BTP (FFB, FNTP, Capeb, Scop-BTP) a annoncé qu'un accord avait été trouvé entre le patronat et les pouvoirs publics. Le document a été validé par les ministères compétents, à savoir ceux du Travail et de la Santé - mais les syndicats de salariés n'ont pas souhaité, pour l'instant, s'associer à la démarche.

Le contenu du guide

Le document détaille les conditions sanitaires satisfaisantes et les procédures précises à adopter, notamment dans le cadre du dialogue social, afin de pouvoir retourner sur les chantiers, en toute confiance. La reprise sera progressive. Elle concernera au départ les "activités essentielles" avant d'être étendue "à l'ensemble des activités en fonction de l'évolution de la situation sanitaire et des particularités locales".

A peine sorti, le guide suscite déjà plusieurs remarques. En premier lieu, certains acteurs regrettent qu'il ne soit pas le fruit d'un travail plus collaboratif, prenant véritablement en considération le point de vue de l'ensemble des métiers de la filière.

Autre difficulté : le guide n'a pas non plus été rédigé en association avec l'inspection du travail, l'INRS ou les Carsat, dont les recommandations peuvent être différentes, notamment concernant l'utilisation systématique ou non des masques - équipements qui, comme on sait, sont en situation de pénurie actuellement, le BTP n'étant pas prioritaire compte tenu de la situation dans les hôpitaux. Bien que les protocoles soient validés par les ministères de la Santé et du Travail, la question se pose quant à leur diffusion et leur prise en compte par ces différents organismes.

Si le guide réalisé par l'OPPBTP présente des mesures générales, les fédérations devraient le compléter, dans les tous prochains jours, par des déclinaisons par métier. Dans cette optique pourraient aussi être ajoutées des consignes particulières et des fiches pratiques concernant plus spécifiquement la maîtrise d'œuvre, les coordonnateurs SPS, ou encore la maîtrise d'ouvrage.

31 vues

Posts récents

Voir tout